Anr-pneuma.fr » Astuce maison » Maison passive : de quoi s’agit-il ?

Maison passive : de quoi s’agit-il ?

Avec l’engouement accru à la réduction de notre consommation énergétique, le concept de maisons passives prend place dans différents discours de sensibilisation. Même si les avis restent partagés au sujet des bâtiments passifs, ces derniers ont eu un grand succès parmi de nombreux utilisateurs. Que faut-il savoir au sujet des maisons passives avant de se lancer ? Réponse, dans ce qui suit.

Comment fonctionne une maison passive ?

Le principe de la maison passive repose sur le fait de consommer moins d’énergie. Elle est basée sur l’utilisation d’un apport de chaleur dit  » passif  » à partir de l’énergie solaire. En plus de cela, les maisons passives sont dotées d’une très forte isolation thermique : murs, fenêtres, sol, toiture …etc. Pour qu’une maison soit passive, elle doit consommer 90% de moins d’énergie qu’une maison déjà existante. Si on la compare avec une maison nouvellement construite, la maison passive doit consommer 50% d’énergie en moins. Pour ce faire, les maisons à basse consommation énergétique sont dotées d’autres moyens pour assurer leur chauffage, et réduire ce besoin à 15 kWh / m² /an.

Parmi les moyens de chauffage d’une maison passive, on peut citer :

  • L’énergie solaire,
  • La présence des habitants,
  • Les différents électroménagers en fonction,
  • L’isolation extrême,
  • Le triple vitrage,
  • La VMC double flux …etc.

En plus de ces solutions, d’autres règles de conception doivent être prises en considération afin qu’une maison soit réellement passive. On peut évoquer à titre indicatif l’orientation sud, le choix d’un vitrage très performant, l’étanchéité de l’air, la récupération de chaleur …etc.

Pour ou contre une maison passive ?

A vrai dire, il serait délicat que de vouloir répondre à cette question. Par contre, on vous présente les avantages et les inconvénients d’une maison passive afin de vous faire un avis propre à vous !

En optant pour une maison passive, vous :

  • Réduisez le montant de votre facture,
  • Adoptez un système de chauffage peu coûteux contrairement aux systèmes classiques,
  • Habitez une maison sans risques de panne, étant donné que le solaire passif dure très longtemps,
  • Ayez une maison sans risques de gel, même en cas d’absence.

En revanche, il faut également évoquer les inconvénients d’une maison passive. Parmi ces derniers, on peut citer :

  • Les problèmes de surchauffe notamment en période d’équinoxe,
  • La difficulté de construire une maison passive en ville,
  • L’implantation du bâtiment, sa conception mais aussi la végétation, doivent tous s’adapter au principe du solaire passif,
  • L’orientation nord qui prive les espaces d’un bon niveau d’éclairage.

Au vu des atouts et des faiblesses d’une maison passive, vous pouvez vous situer afin de faire votre choix de construire, ou pas, une maison passive.

Egalement disponible :